Les mystères de Victoria

Image Name

Pistes de réflexion :

  • Industrialisation mondiale
  • Appropriation citoyenne : premiers Mascouchois propriétaires
  • Crise économique des années 30

Scénario

Parcours interactif à six bornes, Les mystères de Victoria s’expérimente de façon contemplative ou à travers le jeu. Tirant inspiration de la révolution industrielle, chaque borne est associée à une nouvelle technologie de l’époque : la mécanique du Moulin, le barrage, le train, le gramophone, la machine à écrire et le télégraphe. Une clé-engrenage est donnée à chaque participant.e, déclenchant, lorsque bien positionnée, mécanisme et son, révélant des faits divers et secrets de la période traitée. La mission est d’avancer dans le temps au travers des différentes bornes en résolvant des énigmes et en apprenant sur le patrimoine laissé par les Frères Corbeils.

Objectifs du projet :

  • S’inspirer de faits divers pour créer un aventure fantaisistes bourrées de faits historiques;
  • Tendre vers la classification Bartle complète;
  • Valoriser le lieu, son relief et son histoire;
  • Faire comprendre la période de changements technologiques des années 1881-1930;
  • Générer une réflexion publique sur les “trous de mémoire de l’histoire” et la subjectivité de l’histoire;
  • Donner importance aux petites gens, souvent oubliées des historiens;
  • Éveiller l’imaginaire par le biais de légendes, de commérages et de murmures.

Période historique

Les frères Corbeils (1881-1930)

Voir la vidéo

Équipe

Facilitatrice : Rachel Tardif
Sébastien Roy : technologies numériques
Jean-François Laporte : construction et fabrication
Anastasia Esquivel : conception et fabrication de la maquette
Louis-Paul Legault : vidéaste et recherche
Camille Deslauriers-Ménard : conception et rédaction du document-scénario

Matériel utilisé

Impression 3D
Arduino
Projecteur

Droits et crédits

CC-BY-SA [2019]. Co-créé par Camille Deslauriers-Ménard, Anastasia Esquivel, Jean-François Laporte, Louis-Paul Legault, Sébastien Roy et Rachel Tardif.
Les prototypes sont licenciés en Creative Commons avec attributions et partage dans les mêmes conditions (CC-BY-SA). Les autres éléments et composants du prototype (code et/ou éléments accessoires) sont licenciés en CC-0 (domaine public ou source ouverte).